Aromathérapie : la base

La base de l’aromathérapie s’appuie sur l’utilisation des huiles essentielles extraites naturellement. Ces huiles sont généralement issues des fleurs ou de végétaux sensibles déjà connus pour leurs divers attributs. Les huiles à base de fleurs sont généralement faites pour les utilisations fortement aromatiques, tandis que les huiles à bases des autres sources sont principalement utilisées à des fins médicinales.

Étonnamment, l’aromathérapie est en train de devenir populaire même dans les domaines culinaires, surtout dans le monde de la cuisine très fine qui plait aux palais exigeants. Bien qu’il faille noter ici que ces pratiques ne sont pas nouvelles et que certaines huiles sont utilisées depuis fort longtemps comme source de nutrition et de saveur naturelles.

Parfois, divisée en trois modes distincts d’utilisation, l’aromathérapie s’est avérée être une solution efficace pour de nombreux problèmes. La diffusion aérienne entre dans la catégorie des parfums ou de la désinfection de l’environnement ambiant.

L’inhalation est utilisée en traitement à divers problèmes respiratoires tels que la désinfection respiratoire, la congestion ou les sensations d’oppression dans la cavité thoracique, et bien d’autres encore. Les applications topiques sont principalement utilisées à des fins de détentes telles que des massages, des bains, des compresses et des traitements thérapeutiques tels que les soins de la peau.

Théoriquement, l’aromathérapie est considérée comme une alternative à des types plus invasifs de traitements. En plus d’être une option de traitement beaucoup plus agréable, elle peut parfois même être présentée comme un élément de prévention de certaines maladies.

Au pire, elle jouera un rôle majeur dans la détente globale de l’individu. Au mieux, elle contribuera de quelque façon à augmenter le pourcentage de réussite de la guérison lorsque l’aromathérapie est combinée avec d’autres méthodes de traitements plus contemporaines.

Aujourd’hui, devant la multitude de traitements possibles, il est toujours préférable d’être bien informé avant de faire un choix. L’aromathérapie, si elle est bien utilisée, peut être l’une des meilleures alternatives de traitements, qu’elle soit utilisée en complément d’un traitement allopathique ou en traitement principal, elle doit être comptée parmi les solutions possibles.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin traitant ou à consulter un spécialiste de l’aromathérapie.