Les Mythes

Il existe de nombreux mythes concernant un taux de cholestérol trop important. Ces mythes sont souvent véhiculés par les émissions de télévision, à travers de livres anciens, et même à travers des cours de biologie hors d’âge.

Aujourd’hui, la médecine et la recherche scientifique de pointe nous montrent que tout ce que nous avons utilisé jusque-là pour maîtriser le cholestérol n’est simplement pas vrai.

Voici quelques-uns des mythes les plus courants.

  • Les œufs sont mauvais en cas de cholestérol :

La communauté sanitaire recommandait jusqu’alors d’éviter les œufs en cas de cholestérol élevé. Avec quelques grammes de mauvais cholestérol (graisses saturées (env. 4g/100g), éviter la consommation des œufs n’a de sens que si quelqu’un qui veut faire baisser son cholestérol, n’est-ce pas ?

D’autant plus que nous savons, aujourd’hui, que seule une infime fraction du cholestérol alimentaire termine effectivement dans la circulation sanguine. Les œufs sont en fait une très bonne source de protéines et contiennent douze types différents de vitamines et de minéraux.

Il n’est évidemment pas bon de consommer de trop en cas de cholestérol, mais 2 à 3 œufs par semaine ne feront de mal à personne. D’autant plus que certains éleveurs arriveraient à produire des œufs réduisant même le cholestérol simplement en alimentant leurs poules avec des graines de lin ou de colza.

  • Il y a un taux de cholestérol « idéal » :

Les gens recherchent souvent un certain taux de cholestérol cible, comme s’il y avait un idéal mondial qui conviendrait à tout le monde.

En réalité, le corps et les habitudes de chacun sont un peu différents. Ainsi, le taux de cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol) sera différent chez un fumeur que chez un non-fumeur. Un diabétique présentera des niveaux différents d’un non-diabétique et ainsi de suite.

Avant de rechercher un taux « idéal » de cholestérol sur internet, consultez votre médecin afin de définir avec vous quels seraient les taux autorisés dans votre cas.

  • Le Cholestérol c’est un poison :

Le cholestérol est en fait une partie nécessaire aux processus organiques de votre corps. Il participe au développement et à la création de différents types de cellules dans votre corps, y compris les toutes-puissantes cellules de votre cerveau. Il aide également à donner une intégrité plus structurelle à vos cellules.

Pour faire court, notre corps ne serait pas en mesure de fonctionner sans cholestérol.

C’est seulement lorsque le niveau de cholestérol LDL est trop élevé qu’il faut réellement s’inquiéter.

  • Seules les personnes âgées ont un taux de cholestérol élevé

Voici encore un mythe répandu. En réalité, des taux élevés de cholestérol ont été trouvés chez des enfants de huit ans à peine. Ceci se produit de plus en plus avec l’augmentation du surpoids, de l’obésité chez les enfants, mais aussi par leur sédentarisation.

Bien qu’il soit vrai que le taux de cholestérol augmente avec l’âge, le fait d’être plus jeune ne veut pas dire que vous êtes en sécurité. Assurez-vous de faire contrôler votre taux de cholestérol annuellement par votre médecin, même si vous avez moins de 30 ans.

Ce sont quelques-uns des mythes les plus courants qui entourent le taux de cholestérol élevé.

Rappelez-vous que la médecine et la recherche sont en constante évolution. De nouvelles données sont constamment découvertes. La meilleure source d’information restera donc toujours votre médecin, plutôt que vos amis, votre famille ou même Internet.