Précautions à prendre avec l’aromathérapie

L’aromathérapie est un terme qui a été très mal utilisé au fil des ans pour des raisons commerciales, à tel point que cette thérapie semble aujourd’hui presque trompeuse. Il faut bien entendre la combinaison des deux mots de base : l’arôme et la thérapie.

Ce mot a été si largement utilisé commercialement que de nombreuses fausses revendications ont été émises au fil des années pour le promouvoir et en tirer profit.

Un peu de temps et quelques recherches devraient suffire à lever le voile sur cette confusion.

Mais soyez vigilant.

L’aromathérapie a en fait un impact sérieux dans votre organisme, même si elle implique l’utilisation d’huile essentielle pure et d’autres ingrédients naturels étant considérés comme sûrs dans leur utilisation, elle ne sera efficace que si elle est correctement pratiquée et appliquée.

Les huiles essentielles pures sont puissantes et si quelques gouttes suffisent pour venir à bout d’un trouble ou d’une maladie, ce n’est qu’en respectant exactement la prescription ou les recommandations. N’en déduisez pas que les propriétés et la pureté des huiles essentielles peuvent entraîner de graves répercussions, mais n’en déduisez pas plus que les huiles essentielles étant naturelles sont sans danger pour la consommation humaine. Certaines huiles essentielles peuvent même être toxiques dans certaines circonstances.

Les femmes enceintes et les mères qui allaitent devraient être prudentes avant d’utiliser l’aromathérapie. Les odeurs fortes peuvent être dangereuses pour les bébés tant que leurs sens et leur système immunitaire ne sont pas encore pleinement développés. En outre, certains parfums peuvent être rebutants pour le bébé et cela peut affecter les habitudes de sommeil du bébé et les horaires d’alimentation, provoquant ainsi des problèmes de santé néo-natals.

Bien que l’aromathérapie ait des effets calmants, l’utilisation de certaines huiles essentielles pour apaiser et relaxer un patient atteint de cancer peut avoir des effets néfastes. Certaines des huiles essentielles peuvent avoir des réactions négatives aux médicaments déjà prescrits au patient. De ce fait, il est toujours préférable de demander l’avis du médecin traitant déjà votre maladie ou de mettre en rapport direct votre médecin traitant et votre aromathérapeute.

Le choix d’utiliser l’aromathérapie comme une alternative à d’autres options médicales ne devrait être fait qu’après avoir réalisé une étude approfondie sur les avantages et les inconvénients de cette combinaison.

Bien que la plupart des troubles et des maladies trouvent leurs origines dans le stress, l’anxiété et les autres conditions de tensions, en optant pour un traitement par l’aromathérapie peut produire un minimum de résultats positifs dans la lutte contre la maladie ou le trouble.

Une utilisation trop enthousiaste ou une trop grande indulgence dans l’aromathérapie peut entraîner de graves problèmes, surtout quand le médecin a été ignoré dans ce choix. Certaines études continuent de révéler peu de pas de preuve de l’efficacité de l’aromathérapie contre les infections bactériennes, fongiques ou virales, rendant ainsi cette alternative moins efficace devant les solutions prouvées médicalement.

Dans la plupart des pays du monde, l’utilisation de l’aromathérapie reste liée au seul aspect de détente. Par conséquent, il n’existe pas d’organisme de réglementation qui régisse strictement le contenu et la puissance de chaque huile essentielle dans le cadre de l’aromathérapie.

Les huiles essentielles non diluées utilisées pour l’aromathérapie peuvent parfois provoquer des irritations de la peau et des décolorations. Dans le cas où le produit naturel a été exposé dans sa phase de croissance à des produits chimiques, tels que les pesticides, des allergies chimiques peuvent avoir un effet négatif dans son application. Dans des cas plus graves, la présence d’œstrogènes comme composant a été détectée et a pu nuire à la peau délicate des enfants.

Certaines cultures prennent l’influence de l’aromathérapie à l’extrême. L’ingestion de certains ingrédients est largement pratiquée et provoque parfois de graves dommages irréparables. Comme certains produits essentiels peuvent être très toxiques lorsqu’ils sont ingérés, veillez à toujours consulter un médecin ou un aromathérapeute avant de faire un tel choix.

Comme toutes les substances bio actives  l’aromathérapie, utilisant des huiles essentielles, étant sans danger dans le respect des prescriptions pour le public en général, elle peut avoir des effets néfastes lorsqu’elle est utilisée par des femmes enceintes ou allaitantes.

Quelques-uns des ingrédients et des méthodes utilisées dans une séance d’aromathérapie particulière peuvent provoquer des effets secondaires négatifs lorsqu’ils entrent en interaction avec d’autres éléments issus d’un traitement médical plus conventionnel. Les huiles frelatées utilisées dans certaines séances d’aromathérapie peuvent également poser des problèmes en fonction du type de la substance utilisée.

D’autres problèmes de sécurité, comme les allégations sans fondement faites par ceux qui préconisent l’aromathérapie comme une alternative de traitement éprouvée peut, au mieux, vous induire en erreur.