Signes avant-coureurs de l’hypercholesterolemie

Peut-être que la chose la plus dangereuse dans les cas d’hypercholestérolémie c’est qu’il est réellement difficile de la voir venir. Contrairement à d’autres conditions de santé qui affichent certains panneaux d’avertissements bien avant d’être réellement nuisibles, lorsque les signes d’alerte apparaissent en cas de cholestérol élevé, vous pouvez déjà vous trouver en danger de mort.

La meilleure et la seule façon de surveiller votre cholestérol avant qu’il ne cause des dommages majeurs c’est de le faire contrôler régulièrement par un médecin.

Mais quelques signes peuvent être ressentis, les voici.

Si vous rencontrez des douleurs à la poitrine peut signifier que le taux élevé de cholestérol a déjà progressé au point où il pourrait avoir un impact sérieux sur votre santé cardiovasculaire.

Traitez les douleurs de poitrine comme une urgence médicale, n’attendez pas de quitter votre travail ou le retour des enfants de l’école, allez immédiatement voir un médecin.

Ceci est particulièrement vrai si vous avez des antécédents d’hypertension artérielle ou de maladies cardiovasculaires dans votre famille.

Un autre phénomène pouvant apparaitre relativement tôt est la formation de dépôts graisseux sur la peau.
Ces dépôts ont tendance à apparaître dans les plis de la peau – dans la paume des mains, les coudes et autour des yeux.

Si vous remarquez des dépôts graisseux sur votre peau, faites un bilan dès que vous le pouvez.

Contrairement aux douleurs thoraciques, ces dépôts graisseux ne sont pas nécessairement un drapeau rouge. Toutefois, cela signifie que votre taux de cholestérol est peut-être dangereusement élevé et qu’il devrait probablement être examiné par un médecin.

Il n’y a malheureusement pas vraiment d’autres signes d’alerte de l’hypercholestérolémie.

À tel point que les seuls signes d’alertes sont souvent les attaques cardiaques.

Un taux élevé de cholestérol est une condition qui doit être prise en charge très tôt par un médecin attentif. Ce n’est pas une condition que vous pouvez contrôler vous-même.

N’attendez pas les avertissements et faites contrôler votre cholestérol au moins une fois par an, c’est votre vie qui est en jeu. Si votre cholestérol est élevé, mettez immédiatement en œuvre un plan de lutte avec l’aide de votre médecin.